Accueil > Faits > Avancées sociales réalisées par Evo Morales en Bolivie

Avancées sociales réalisées par Evo Morales en Bolivie

mercredi 2 décembre 2009, par Arturo

Le 18 décembre 2005, il est élu président. Le premier président indigène d’Amérique du Sud.

La "renta dignidad" est une nouvelle rente universelle de 30 CHF / mois dont bénéficient 720’000 personnes de plus de 60 ans (y compris celles et ceux qui ont travaillé toute leur vie dans l’économie informelle).

2 millions d’élèves reçoivent chaque année le "Bono Juancito Pinto" qui leur permet d’acheter du matériel scolaire et lutte efficacement contre la désertion des écoles.

Une nouvelle rente a été octroyée cette année à 500 000 femmes enceinte et enfants de moins de deux ans qui reçoivent aussi un suivi médical dans le but de faire baisser la mortalité et de lutter contre la malnutrition.

Des médecins cubains ont donné plus de 30 millions de consultations et d’opérations de la cataracte jusque dans les zones les plus reculées (Opération "Miracle").

Le programme d’alphabétisation de 820 000 adultes a permis à l’UNESCO de déclarer la Bolivie "territoire libre d’analphabétisatino" en décembre 2008.

La réforme agraire a permis de distribuer plusieurs millions d’hectares de terres à des dizaines de milliers de paysans et d’indigènes qui étaient souvent soumis à des conditions d’esclavage par de grands propriétaires terriens.

Une nouvelle constitution a été adoptée qui reconnaît les droits des indigènes, exclus jusque là de la société et de la politique boliviennes et nationnalisé les hydrocarbures ou renégocier les contrats avec les entreprises transnationnales pour redonner à la Bolivie sa souveraineté sur ses ressources naturelles.

Grâce aux nouveaux revenus des hydrocarbures, les investissements publics sont passés de 650 millions de CHF en 2005 à plus de 2 milliards cette année.

Engagé la lutte contre la corruption et la réforme des administrations.

Référence : Article "Bolivie : La lune de miel se poursuit..." de Le Courrier du samedi 28 novembre 2009